Où en sommes-nous?

Année 2017 :

Le terrain continue d’être préparé : les riverains habitant sur le tracé de la liaison CHB et ayant déjà manifesté par le passé leur mécontentement auprès de la Région Wallonne (leur bien étant sur la zone de réservation et étant donc soumis à certaines conditions) reçoivent des lettres de cette dernière leurs proposant le rachat de leur maison et/ou de leur terrain (actualités mars 2017). Étonnant puisque les fonds ne seront en tous cas pas débloqué lors de cette législature-ci, (estimation  600 000 euros)!

Le groupement CHB est cependant soutenu par de nombreuses associations qui viennent vers elle. En 2017, le groupement a collaboré avec des associations vertes de Liégeoises via Barricade, Les Acteurs des temps présents, IEW avec la mise sur pied d’un trail nature, le collectif Dapra via leur pièce de théâtre « La disparition des lucioles ».

 

Année 2016:

L’année 2016 s’est écoulée sans réelle relance du projet de liaison CHB par les pouvoirs publics.

Il est cependant intéressant de noter que le MR liégeois continue à soutenir le projet à bras le corps, même si la liaison n’est normalement pas au goût du jour pour la législature actuelle. Il a notamment fait voter des motions POUR CHB au parlement wallon, au conseil communal de Liège ainsi qu’à celui de Theux. Ces motions n’ont aucune force de décision mais elles cherchent à influencer une éventuelle future décision en faveur de la liaison CHB. (voir « lisez-moi », actualités juin et décembre 2016)

Lors de cette année 2016, il y a également deux points importants à soulever, points qui nous encouragent à poursuivre notre lutte contre la liaison CHB pour l’année 2016 :

 une prise de position de politiciens à Liège, Theux, Verviers et ailleurs envers l’impact extrêmement négatif que cette liaison aurait, notamment au niveau de la désurbanisation des villes de Liège et Verviers, déjà actuellement en péril. (Voir actualité septembre 2016)

– les résultats des comptages effectués sur les quais de la dérivation à Liège, démontrent que le trafic sur ces quais correspond pour 85 % à une circulation interne à la ville de Liège. Le trafic de transit passant par ces quais serait donc très minoritaire. (voir actualité octobre 2016)

Activités du groupement lors de l’année 2016 : rencontre de politiciens, participation à un débat télévisé (voir actualité septembre 2016), rencontre d’associations protégeant les espaces verts en région liégeoise, débats citoyens, suivi d’articles de presse, mise en place d’un nouveau site internet.