Actualités, juin 2017

Pour commencer, nous voudrions soutenir la plateforme du Ry-ponet. Elle défend un superbe poumon vert menacé par la construction de plus de 500 logements à quelques pas de Liège (Chênée) et porche de la zone de réservation de la liaison CHB.

L’enquête publique vient de démarrer, n’hésitez pas à les soutenir… Vous trouverez sur leur site: lettre type pour l’enquête publique, pétition, détails concernant le projet mais aussi les très intéressantes alternatives proposées par la plateforme du Ry-Ponet.

http://www.ryponet.be/enquete-publique/

Les mois d’avril et mai ont été riches en échanges et rencontres. Plusieurs de nos membres ont voulu nous partager leurs impressions, vous les découvrirez ci-dessous peu à peu durant le courant du mois de juin. N’hésitez pas vous aussi à nous transmettre vos réactions.

Tout d’abord, Olivier Baltus revient sur le débat du 27 avril au théâtre de Liège. François Schreuer (élu Vega, opposition à Liège) et Philippe Dodrimont (Bourgmestre MR à Theux, député wallon) »partageaient » leurs idées sur la liaison CHB: http://www.infotrooz.be/archives/2017/05/10/35270985.html

 

 

Actualités, mai 2017

Deux évènements: 21 mai marche des communs et 31 mai rencontre-débat sur les espaces verts (comment tenir tête aux promoteurs)

RENCONTRE – DEBAT SUR LES ESPACES VERTS « COMMENT TENIR TETE AUX PROMOTEURS »: le mercredi 31 mai à 19h au Théâtre le Modern à Liège.

En plus d’une discussion qui est des plus intéressante à chaque rencontre, cette soirée proposera des éléments concrets notamment via Hélène Ancion, chargée de mission « aménagement du territoire » pour Inter-Environnement Wallonie. N’hésitez pas à nous rejoindre lors de cet évènement ! Plus d’infos ci-joint. Tenir tête au promoteur 31.05.2017

LA MARCHE DES COMMUNSSoyons nombreux à rejoindre les Acteurs des temps présents lors de leur passage, le dimanche 21 mai, sur le tracé du projet de liaison autoroutière entre Cerexhe-Heuseux et Beaufays. Au programme: balade sur des sites naturels splendides, discussions sur le bien commun, débat sur la liaison CHB, souper amical,…

marche des communs flyers

Infos pratiques:

Inscriptions souhaitées sur http://paysdansunpays.com

Samedi 20 mai:

  • Après la journée de marche reliant Liège à Retinne (voir le site ci-dessus), une rencontre-débat sur le thème «Intérêt général, bien public, commun, communs,  » à 19h à la gare de Retinne, avec entre autres Véronique Nahoum-Grappe (anthropologue EHESS, Paris), Quentin Mortier (SAW.B, mouvement pour l’alternative ), Dominique Nalpas (acteur de la transition à Bruxelles, Common Josaphat, le temps des Communs) et d’autres.

Dimanche 21 mai:

  • Départ de la marche:
  1. Journée complète (environ 15km) : RDV 9h, rue du Fort à Fléron, au pied du terril du Hasard (départ 9h30)
  2. Demi-journée : RDV environ 12h à l’église de Magnée
  • Arrivée vers 18h, au bar à vin »Nuance de Rouge » Voie de l’Air Pur 162 à Beaufays
  • 18h30 souper offert pour les marcheurs, au bar à vin »Nuance de Rouge » Voie de l’Air Pur 162 à Beaufays
  • 20h: Discussion/débat ouvert à tous autour du projet de liaison entre Cerxehe-Heuseux et Beaufays, au bar à vin »Nuance de Rouge » Voie de l’Air Pur 162 à Beaufays

Emporter son pique-nique…

Navettes possibles pour se rendre à un des point de départ de la balade, ainsi que de Beaufays à un des points de rendez vous ci-dessus après la balade ou après le souper-débat ainsi. Merci de nous contacter si vous êtes intéressés : groupementchb@gmail.com.

Actualités, avril 2017

Le projet de liaison CHB interpelle… Des groupements d’horizons différents se joignent à notre lutte en soulignant l’absurdité du projet via une pièce de théâtre, une marche et des débats. Rejoignez nous lors de ces deux évènements à venir…

THEATRE DE LIEGE

« Méditation contemplative sur la condition humaine à l’aube du 21e siècle, La disparition des lucioles est une invitation adressée au public à sortir du désenchantement en allumant un grand feu de libération spirituelle. » Cette pièce de théâtre sera crée par le collectif Darpa au théâtre de Liège du 24/04 au 29/04 et suivie chaque soir d’un débat sur « la désobéissance civile au coeur de la démocratie ». Elle met en scène la population d’un village français qui a décidé de s’opposer à un projet d’autoroute pour ne pas disparaître. Les auteurs n’ont appris que tardivement qu’il existe en région liégeoise depuis 50 ans un projet d’autoroute entre Cerexhe-Heuseux et Beaufays. Ce projet a été mis en évidence une fois de plus ces derniers jours dans le cadre d’« expropriations à l’amiable » alors que son bien-fondé est toujours aussi bancal face aux enjeux pour l’avenir de Liège et de sa région. La soirée débat du jeudi 27/04 sera aussi consacrée à la problématique de CHB au théâtre de Liège. N’hésitez pas à nous y rejoindre.

La disparition des Lucioles

LES ACTEURS DU TEMPS PRESENT

Pendant 7 jours, les « acteurs du temps présent » marcheront en Wallonie à travers des territoires où « les forêts sont à vendre, les hommes enfermés, les paysages en danger ». Une journée sera consacrée à relier Cerexhe-Heuseux et Beaufays mais cette fois à pied à travers monts et vallées, et non en voiture sur une autoroute. Il vous sera possible de les rejoindre pour appuyer leur démarche et découvrir des lieux d’exception. Plus d’infos à venir…

La marche des communs

Actualités, mars 2017

EXPROPRIATIONS

La presse a annoncé (journaux, web, tv) la semaine passée que les riverains concernés par les expropriations du tracé de la liaison CHB devraient recevoir un courrier à ce sujet de la Région Wallone (Comité d‘acquisition), pour leur proposer une expropriation à l’amiable. 

Nous comprenons que les propriétaires soient de plus en plus lassés par la situation dans laquelle ils sont placés depuis des dizaines d’années par la Région wallonne à cause du « gel » de leur propriété pour l’hypothétique projet CHB.

Nous ne pouvons bien sûr pas les empêcher de chercher une issue à cette situation, si la Région a les moyens de les dédommager dans des conditions convenables. A ce stade, à défaut de libérer la zone de réservation, les autorités sont dans la quasi obligation de faire ce genre de proposition afin de se soustraire à de nouvelles plaintes qui pourraient coûter à la Région. Cela a fait l’objet d’un précédent, avec une condamnation de la Région Wallonne par la Cour de Justice Européenne, dans le cadre du gel prolongé abusivement d’une propriété située sur le tracé de CHB, au motif du non-respect des droits de l’homme. La propriétaire concernée avait alors obtenu en dédommagement un franc symbolique…

Quant aux rachats/expropriations à l’amiable, ils ont déjà été lancés en son temps par l’ancien ministre Jean-Pierre Grafé sous le vocable d’ «expropriations sociales » (années 1980). Plus récemment feu le ministre Michel Daerden avait signé des arrêtés d’expropriations (2003?), qui n’ont pas été mis en application à défaut de mise en œuvre du chantier CHB (2007), ce pourquoi ils ont ensuite été radiés par le ministre Benoît Lutgen…

 Quant à nous, en tant qu’opposants au projet de liaison CHB, nous constatons que ce projet, (porté par des intérêts liégeois qui ne sont pas dans l’intérêt de Liège ni  de sa région…), a été maintes fois discuté, reporté, refait, décidé de fait, etc. Depuis plus de 40 ans ce projet suscite les critiques qui ne font que se renforcer avec le temps. Elles devront donc, en toute logique, aboutir au renoncement à ce projet.

 A titre d’exemples:

 -1) Pour l’environnement : destruction partielle importante d’un espace naturel irremplaçable sur les versants de la vallée de la Vesdre (le plus proche de la ville de Liège). Une superficie de 80 hectares repris en zones protégées Natura 2000 sont directement voués à la destruction par  le projet de liaison CHB. D’importantes zones voisines ont aussi été écartées de Natura 2000 à cause de leur proximité avec le projet CHB.

-2) Pour la mobilité : la liaison CHB n’est pas une solution pour le désengorgement de la Dérivation et du tunnel de Cointe. Pour la Dérivation, un comptage officiel (2016) a montré que la plus grande partie du trafic est de type local (véhicules n’ayant pas pu être comptés 2 x : à l’entrée et à  sortie). Il en va de même pour le tunnel de Cointe, qui est aussi encombré aux heures de pointes, par le trafic entrant ou sortant de la ville de Liège, car il sert surtout de desserte locale pour la ville de Liège. Il ne sera donc pas beaucoup moins encombré aux heures de pointe en cas de mise en service d’une liaison CHB.

-3) Pour le socio-économique : la liaison CHB représente une menace évidente pour la désurbanisation de Liège et de Verviers (perte de revenus, appauvrissement, fracture sociale, etc.), au profit de la périurbanisation de la périphérie (destruction d’espaces verts, mobilisations de capitaux en infrastructures, impétrants et transports, augmentation des files aux heures de points, etc.). Indépendamment du coût de la liaison proprement dite, cela représenterait un gaspillage considérable de moyens financiers nécessaires à la relève de la région liégeoise. Cette problématique a été signalée de longue date par le CPDT (Conférence Permanente pour le Développement  du Territoire).

Pour plus de détails, n’hésitez pas à consulter notre documentation et à nous contacter.

http://www.rtbf.be/info/regions/liege/detail_la-region-wallonne-souhaite-racheter-les-maisons-sur-le-trace-de-l-autoroute-cerexhe-heuseux-beaufays?id=9555899

Actualités, décembre 2016

Avec quelques semaines de retard, vous trouverez ci-joint la motion POUR la liaison CHB votée par le conseil communal de Liège en septembre dernier.

Une majorité du conseil communal reste convaincue (avec cependant quelques nuances apportées au discours) par cette autoroute malgré les nombreuses études démontrant les gros problèmes posés par la liaison CHB. Celles-ci ne devraient-elles pas permettre des décisions politiques adaptées?

http://www.willydemeyer.be/sites/willydemeyer.be/files/attachments/blog/motion_chb.pdf

De gros problèmes posés par la liaison? Déjà en 2014, le journal anglais « The Guardian on line » pointait du doigt la Belgique comme ayant les pires problèmes dû au trafic d’Europe! Problème qui n’est pas causé par le manque de route (la Belgique est un des pays au réseau autoroutier le plus dense au monde) mais bien par une politique de tout à la voiture.  CHB est tout ce qu’il ne faut pas faire (d’après l’article suivant). Risque de péri-urbanisation accrue, trop nombreuses sorties d’autoroute, mélange de trafic local et de trafic de transit, et, comme le dit Kris Peteers : construire de nouvelles routes ne conduira qu’à accroître le trafic!

https://www.theguardian.com/cities/2014/aug/28/belgium-worst-traffic-europe-brussels-antwerp-congestion

Actualités, octobre 2016

Il s’agit d’une information importante , car depuis « toujours » les promoteurs de la liaison CHB ont avancé qu’elle serait un apport pour la ville de Liège, en étant supposée régler le problème du trafic sur les quais de la Dérivation. Cet argument des promoteurs de CHB  ne peut définitivement plus être pris au sérieux après les comptages qui ont été effectués en 2015. Il s’avère que au minimum 85% du trafic des quais est du trafic local.

Article- le soir -24-25 septembre 2016

Billet d’humeur…

Dans cet article du Soir, il y a aussi l’annonce d’une nouvelle motion pro CHB,  que le MR a introduite au parlement wallon. Je ne sais pas s’il faut réagir là-dessus…  En fait ça correspond à une stratégie de justification de CHB qui relève de la démarche publicitaire : plus on en parle, plus ça se vend… En même temps, à voir leur peu d’intérêt pour les arguments qui sont contraires à CHB, ils ne s’intéressent pas à l’évolution du dossier et donc à la recherche de l’intérêt collectif. C’est consternant que la plus haute assemblée wallonne soit utilisée une fois de plus à ce propos (et il en va de même pour d’autres instances, telles un certain nombre de conseils communaux). N’a-t-on rien d’autre à faire pour la Wallonie ?

Actualités, septembre 2016

La liaison CHB, un problème environnemental mais également social, économique et politique.

Un débat sur la liaison CHB a eu lieu ce mardi 13 septembre à Tele Vesdre (Verviers) avec Philippe Boury (bourgmestre De Theux, MR), Matthieu Dale (député wallon, Ecolo), Isabelle Stommen (Welkenraedt, députée Wallonne, CDH), Malik Ben Achour (échevin de Verviers, PS), et Frédéric Falisse (Groupement CHB).

La liaison CHB aurait des effets négatifs sur les deux premières villes de la province, Liège et Verviers, comme amplificatrice des phénomènes de désurbanisation et de périurbanisation. Ces phénomènes incontrôlables sont des facteurs de la paupérisation des villes et de l’accroissement de la fracture sociale.

Ce débat de 50 minutes a été diffusé par Tele-Vesdre et est maintenant disponible via le lien suivant  Débat Tele-Vesdre.

 

Actualités, août 2016

Grâce au soutien d’associations et de particuliers, Natagora (asbl ayant comme but la protection de la nature, particulièrement en Wallonie et à Bruxelles) a acquis le site de « la Rochette », à Trooz, dans le but d’en faire un espace protégé durablement.

DSCN1860

Cette action est réalisée alors que persiste la menace du projet de liaison autoroutière Cerexhe-Heuseux/ Beaufays, qui passerait à côté et pour lequel une partie importante de zones éligibles de haut intérêt pour l’environnement n’ont pas pu être inscrites dans Natura 2000 pour cause d’autoroute..  

Pour en savoir plus:
http://www.natagora.be/vesdreetourthe/index.php?id=3145

http://www.groupementchb.com/les-enjeux-environnementaux/

http://www.groupementchb.com/balade-dans-les-zones-menacees/