Soutien au collectif Nalvaux

Les habitants du quartier Naniot-Molinvaux à Liège (à côté de Sainte-Walburge et à la lisière d’Ans) se mobilisent contre un projet immobilier inadapté (un de plus !) et pour la défense de terrains de maraîchage. Ils ont besoin de notre soutien !

https://www.facebook.com/Nalvaux/

Si vous partagez notre envie de réagir face au projet immobilier exposé ci-dessous, pourriez-vous faire circuler l’information au sein des membres de votre association mais aussi via vos pages Facebook, site internet et autres moyens d’information. Un grand merci d’avance !
Depuis très longtemps s’étendent, au pied du terril Sainte-Barbe, 7 hectares de terrains utilisés pour le maraîchage. Les propritaires veulent vendre ces terrains. Un promoteur (la société Blavier) présente aujourd’hui un premier projet de construction sur 10% de ces terrains. 

Ce projet de 11 maisons et 27 appartements assorti de dizaines de places de parking bétonnerait et asphalterait complètement la parcelle. Il est clair que si ce premier projet passe, il sera suivi de plusieurs d’autres qui achèveront le carnage.

Une enquête publique est en cours et se termine ce mercredi 12 juin !

Un groupe de citoyens du voisinage, regroupé dans le collectif Nalvaux, a réuni dans un document qui a été distribué dans le quartier et qui figure ci-dessous les principales inquiétudes qu’ils ont face à ce projet. 

Vous pouvez donner VOTRE AVIS sur ce projet afin que la Commune refuse le permis à ce projet.

Comment procéder ?

Le plus simple est d’envoyer directement le texte réalisé par le Collectif Nalvaux (après avoir complété vos coordonnées à la fin du texte)Vous pouvez évidemment y insérer aussi vos idées personnelles. Si vous le pouvez, n’hésitez pas à nous envoyer une copie de votre courrier (en copie cachée de votre mail à la Ville ou en mail séparé) à jean.peltier55@gmail.com

Dans les deux cas, le mail doit être envoyé avant mercredi 12 juin à minuit à l’adresse mail de la Ville de Liège : enquete.urbanisme@liege.be

N’hésitez pas à faire circuler ce mail et demander à vos parents, vos amis, vos collègues,… de compléter ce courrier et de l’envoyer eux aussi. 

Un grand merci d’avance !

Pour le réseau « Occupons le Terrain »,

Jean Peltier

Rue des Orchidées, 92

0486/41.38.03

*

Collège communal de la Ville de Liège

Service des permis d’urbanisme

La Batte 10 – 4000 Liège

enquete.urbanisme@liege.be

Objet : construction de 38 logements rue Molinvaux et création d’une voirie communale (Dossier PU/87500G)

Monsieur le Bourgmestre,

Mesdames et Messieurs les Échevins,

Une demande de permis a récemment été introduite auprès des services de la Ville (dossier PU/87500G)pour la construction de 11 maisons et 27 appartements rue Molinvaux sur des terrains jusqu’ici consacrés au maraichage. 

La réalisation de ce projet provoquerait des dommages importants, non seulement pour le quartier, mais pour la ville.

·    Elle irait à l’encontre des ambitions environnementales de la Ville

Il serait aberrant, à l’heure où on prône partout le retour à une agriculture urbaine et aux cultures en circuits courts, de sacrifier des terres maraichères à l’édification de bâtiments. Ce n’est donc pas seulement l’intérêt du quartier qui est concerné, mais une partie de l’approvisionnement en produits vivriers de la ville. Le projet grignoterait par ailleurs un espace vert, sans se soucier des impacts sur la qualité de l’air et la qualité de vie des habitants.

·   Elle accroitrait l’imperméabilisation du sol et le risque d’inondations

Les égouts existants sont sous-dimensionnés. L’insuffisance du réseau actuel est manifeste en cas d’orage un peu violent. Ce réseau est rapidement saturé et ne parvient pas à absorber les pluies. Bien des caves et des rez-de-chaussée du quartier ont été à plusieurs reprises inondés, soit parce que les eaux dévalaient librement les pentes, soit parce que les canalisations refoulaient. De nouvelles constructions imperméabiliseraient le sol, ne leur permettant plus d’absorber les pluies ; c’est donc un volume encore plus important d’eaux que les égouts seraient incapables d’évacuer, et qui se déverserait chez les habitants. 

·     Elle amplifierait les problèmes de mobilité

Notamment parce qu’il est mal desservi par les transports en commun, l’ensemble du quartier subit déjà une forte pression automobile. Beaucoup de rues sont étroites, les voitures y stationnent des deux côtés (la plupart des maisons n’ont pas de garage). Il est devenu impossible aux véhicules de s’y croiser (bien des rétroviseurs pourraient en témoigner). Par ailleurs, aux heures de pointe, il faut s’armer de patience pour traverser, non sans risque, certains carrefours à proximité (celui des rues de la Tombe et des Quatorze Verges en est un bon exemple). 

·    Elle pourrait créer un précédent dangereux

Le terrain concerné par ce projet n’est qu’une partie d’un ensemble de 7 hectares, au pied du terril Sainte-Barbe. Toutes ces terres, jusqu’il y a peu consacrées au maraichage, sont en friche actuellement et mises en vente. Si vous accordiez une suite favorable à la demande qui vous est maintenant soumise, cela créerait un précédent, dont des promoteurs immobiliers pourraient se saisir pour réaliser leurs propres projets sur les autres parcelles.

Plutôt que de traiter les demandes au cas par cas, une saine gestion du territoire devrait se baser sur un plan global d’aménagement. Ce plan devrait notamment déterminer quelles zones peuvent éventuellement être construites et lesquelles doivent être affectées à des activités agricoles ou autres, en concertation avec les collectifs des zones impliquées. C’est d’ailleurs ce que prévoit la Déclaration de politique communale du Collège communal, qui cite explicitement (p. 71) le cas des terres dont cette lettre traite. 

Pour toutes ces raisons, je vous demande, Monsieur le Bourgmestre, Mesdames et Messieurs les Échevins, de ne pas accorder de permis à ce projet immobilier et de concevoir un plan global d’aménagement du territoire pour le quartier, en concertation avec les habitants et les collectifs mobilisés sur ces questions.

Remarques personnelles :

En espérant que vous voudrez bien tenir compte des arguments évoqués dans cette lettre, je vous prie de croire, Monsieur le Bourgmestre, Mesdames et Messieurs les Échevins, à mes sentiments très respectueux.

Nom :  

Prénom :     

Adresse :  

Code postal :  

Commune :  

Date :  

Le gel du dossier CHB

Ces dernières semaines, plusieurs évènements ont permis de faire avancer le dossier du projet de liaison autoroutière entre Cerexhe-Heuseux et Beaufays. Tout d’abord, la Sofico qui n’a pas inscris la liaison CHB à son budget pour les 5 prochaines années. Ensuite, les dires de plusieurs politiciens de partis jusqu’alors « pro-CHB » qui ont mentionnés l’aberration de la liaison CHB. Citons par exemple Benoit Dreze (CDH) et Paul Magnette (PS)! Ce sont maintenant deux motions qui ont été introduites au parlement de Walonnie.

ECOLO a introduit une motion demandant: l’abandon de CHB, la modification du Plan Urbain de Mobilité suite à l’abandon de CHB et l’abandon de la zone de réservation. Cette mention à malheureusement été rejetée. Parallèlement, le CDH a introduit une motion pour demander de continuer les travaux sur le PUM de Liège (le Plan Urbain de Mobilité contenant le liaison CHB). La motion a été votée à la majorité mais a été amandée: il est demandé « de geler la mise en œuvre de CHB tant que le tram et le réseau express liégeois n’auront pas été réalisés » ainsi que de mener de nouvelles études sur l’impact des routes au niveau climatique. Bonne nouvelle pour le projet de liaison CHB qui n’est pas près de voir le jour ainsi que pour l’environnement mais c’est un désastre pour les riverains qui vivent sur la zone de réservation de la liaison et qui ont déjà leurs terrains gelés depuis 40 ans!

ECOLO a introduit une motion demandant: l’abandon de CHB, la modification du Plan Urbain de Mobilité suite à l’abandon de CHB et l’abandon de la zone de réservation. Cette mention à malheureusement été rejetée. Parallèlement, le CDH a introduit une motion pour demander de continuer les travaux sur le PUM de Liège (le Plan Urbain de Mobilité contenant le liaison CHB). La motion a été votée à la majorité mais a été amandée: il est demandé « de geler la mise en œuvre de CHB tant que le tram et le réseau express liégeois n’auront pas été réalisés » ainsi que de mener de nouvelles études sur l’impact des routes au niveau climatique. Bonne nouvelle pour le projet de liaison CHB qui n’est pas près de voir le jour ainsi que pour l’environnement mais c’est un désastre pour les riverains qui vivent sur la zone de réservation de la liaison et qui ont déjà leurs terrains gelés depuis 40 ans!

Plus d’infos dans cet article:
la dhnet 2 mai 2019


Le groupement CHB continuera donc à chercher à retirer définitivement ce projet des cartons via ses actions.

« La liaison autoroutière CHB ne verra pas le jour »

Selon plusieurs articles de presse parus ce jeudi 4 avril, la Sofico, la société gérant le réseau routier pour la région Wallonne, a annoncé qu’elle ne consacrerait pas un euro au projet de liaison autoroutière CHB dans son nouveau budget infrastructure pour la région Wallonne (jusqu’en 2024)! Cela signifierait-il donc l’abandon de la liaison CHB?

Continuer la lecture

Marche climat « Rise for the climate » 31 mars à Liège!

En soutien à la marche « Rise for the Climate » du 31 mars à Bruxelles, se déroulera une marche à Liège. Elle portera les même revendications avec un côté plus local dans lequel s’inscrit la problématique de CHB. Le groupement CHB y sera donc présent.

Vous souhaitez marcher avec nous? Rendez-vous à 11h30 à la gare des Guillemins sur le côté gauche de la place lorsque l’on regarde la gare (il y a une boite aux lettres de la Poste près de la zone taxi, ce sera le point exacte de rendez-vous).

N’hésitez pas à venir nombreux! La liaison CHB est en totale contradiction avec les demandes actuelles des citoyens. Les politiciens peuvent poser un acte concret en la retirant de leurs plans.

Toutes les infos pratiques ICI.

Des questions? 0496 951409 ou groupementchb@gmail.com

Ci-dessous, souvenirs photo de la marche climat du dimanche 27 janvier, merci à tous!

Pétition contre la liaison CHB!

Après l’enquête publique, continuons sur notre lancée ET signions la pétition contre la liaison CHB dans le PUM de Liège!

Parce que l’enquête publique à démontré que la mobilisation citoyenne contre CHB était forte mais que les décideurs politiques ne sont pas encore tous prêt à changer leur vision de l’agglomération de Liège! Parce que nous voulons d’un monde qui avance vite vis à vis de ces défis environnementaux et sociétaux! Parce qu’il est temps de mettre définitivement de côté le projet CHB qui date des années 70!

Signez ICI

 

Le bluf de Liège Métropole et son vote du PUM

Ce matin, « Today in Liège » rapportait que la conférence des bourgmestres de l’arrondissement de Liège et du collège provincial de Liège (Liège Métropole) avait approuvé vendredi dernier le Plan Urbain de Mobilité (PUM). Les réactions des opposants à la liaison CHB ont été nombreuses, mais rassurez-vous: rien n’est encore perdu!

Continuer la lecture

La problématique de CHB en quelques mots.

Un article de la journaliste Cynthia Charot dans le soir présentant d’une part un combat citoyen mené à bien avec l’abandon d’une autoroute à Namur. D’autre part, l’actuel et tellement ancien combat de la liaison CHB. Un très bon texte  permettant de comprendre en quelques mots les enjeux de la liaison Cerxhe-Heuseux-Beaufays (voir partie concernant CHB).

Pour l’article, cliquez ici

Pétition et manifestation « Clean Air Now »

Dans le cadre de la campagne » Clean Air Now », Greenpeace a lancé une pétition et une manifestation pour réclamer des pistes cyclables plus sûres et des transports en communs efficaces à Liège et dans son agglomération. Le groupement CHB est partenaire de l’action en tant qu’asbl de défense de l’environnement et parce que la mobilité durable est un des enjeux de la liaison CHB.

Continuer la lecture

Le groupement CHB présent aux conseils communaux.

Durant les mois de janvier et février, le PUM va être voté par les 24 communes de l’arrondissement de Liège. Pour soutenir les décisions des conseillers-ères communaux concernant le PUM et CHB, nous souhaiterions être présent à un maximum de ces conseils communaux. Pour cela, nous avons besoin de la présence des personnes qui nous soutiennent!

Vous trouverez prochainement sur cette page les différentes dates des conseils communaux auquel le PUM sera présenté.

N’hésitez pas à nous y rejoindre! Notre seule action ces jours-là sera d’être présent car le citoyen ne pet intervenir lors d’un conseil communal mais peut y assister librement.